TOP

Le Bike Polo, 2 roues au lieu de 4 sabots

Le Bike Polo, 2 roues au lieu de 4 sabots

Le Bike Polo, 2 roues au lieu de 4 sabots

On le pratique traditionnellement à dos de cheval voire d’éléphant; dans sa version moderne, on lâche la bride pour prendre le guidon…place au Bike Polo!

Le Bike polo, la démocratisation d’un sport d’élite grâce au vélo

Inventé en Irlande en 1891, le Bike Polo est la version populaire du « sport des rois », le polo à cheval. Alternative à un sport impliquant l’achat d’une monture onéreuse, le Bike polo s’impose comme un sport accessible et la discipline du polo se démocratise grâce au vélo.
Concept surprenant? Pas tant que ça. À l’époque, on considérait les courses cyclistes comme les courses hippiques. Pas vraiment étonnant donc, qu’on ait transposé le concept du polo du cheval… au vélo.

Les règles du Bike Polo

Equipées de VTT ou de vélos à pignon fixe, 2 équipes de 5 joueurs s’affrontent sur un terrain aux dimensions semblables à celles d’un terrain de foot. Munis de maillets, les joueurs tentent de marquer en dirigeant une balle de cuir vers la cage adverse.
Pour parfaire ce spectacle atypique, dribbles et jongles sont de mise… avec les roues, bien entendu! Interdiction formelle de poser l’orteil à terre. Même le gardien de but est monté sur roues et seul l’arbitre a le droit d’être à pieds.
Variante: le HardCourt bike polo. Né à Seattle dans les années 2000, cette version urbaine et moderne se pratique sur une surface bitumée et met en compétition 2 équipes de 3 joueurs.
On s’y essaye mesdames?

pub

Ajouter un commentaire