TOP

Mon premier vélo de route

mon premier velo de route

Mon premier vélo de route

La taille du cadre, la qualité des roues, de l’équipement et bien entendu le poids…
Autant de facteurs qui influencent le choix de mon premier vélo de route.

Cette année, c’est décidé, je m’y mets! Certes, j’aime beaucoup mon vieux vélo hollandais qui résiste à tous les déplacements en ville. Mais pour les ballades à l’extérieur, découvrir les routes de campagne et m’échapper loin du tumulte, j’ai bien envie de tester le vélo de route… Mais 
comment choisir?

À chaque pratique, un vélo de route adapté

La première question qui se pose est bien entendu celle du budget. Combien suis-je prête à mettre dans ma bécane? Autant le dire tout de suite, il faut compter entre 1000 et 1200 euros
minimum pour un vélo neuf… qui tient la route!

Peut-on acheter un vélo de route d’occasion? « Ce n’est vraiment pas à conseiller car un vélo de route se choisit selon de nombreux paramètres: taille, poids, entraînements… Il est pratiquement impossible de trouver la monture idéale en seconde main. Et puis, le cadre vieillit plus ou moins rapidement. Au bout de 5 ans, le vélo est déjà moins dynamique. » nous indique Jipé.

En tant que débutante, un vélo de route de qualité permet d’effectuer deux sorties hebdomadaires, sur des parcours de 50 à 80 kilomètres. Si on a plus de motivation et des ambitions plus élevées en termes de fréquence et de distance, il faudra monter en gamme.

Le cadre et l’équipement

Sur les vélos de route, la géométrie différente entre les vélos masculins et féminins fait débat. Pour celles qui ont l’habitude de rouler sur un vélo mixte, les cadres féminins ne représentent qu’un enjeu commercial. Pour d’autres, les cadres féminins sont au contraire véritablement adaptés à la morphologie des femmes: plus courts, car nos bustes sont plus petits et nos jambes plus longues. Mais seules les marques les plus importantes les proposent…
Le choix du cadre se fait aussi en fonction de la taille. Comme moi, les plus petites (en dessous 
d’1m65), choisissent un modèle XS, d’une hauteur de 47 cm. Tous les 5 cm, le modèle change : un 
cadre S (50 cm) pour les filles entre 1m65 et 1m70, un cadre M pour les filles entre 1m70 et 1m75, etc.
Le choix du cadre dépend aussi de vos objectifs. « Si on recherche la performance, on choisit plutôt un cadre rigide, au détriment du confort. Il sera en alu ou en carbone, en fonction de son budget.
 Si on souhaite rouler de longues heures et avaler les kilomètres, le confort sera privilégié. L’acier et le titane sont des choix sûrs. Pour l’alu et le carbone, il vaut mieux prendre ses renseignements auprès du fabricant. Ici aussi, le budget déterminera le choix final… » poursuit Jipé. Sans perdre de vue le facteur poids. Le vélo ne devrait pas dépasser 8,5 kg.

Et pour le pédalier? Notre expert recommande aujourd’hui l’achat d’un plateau compact, c’est-à-dire un double plateau 50/34. Plus léger que le triple, il offre les mêmes possibilités au niveau des développements. « Même en montagne, le compact permet de franchir tous les obstacles et il est beaucoup plus simple d’utilisation pour les débutantes. »

Enfin, on prendra garde bien entendu à

  • la qualité des roues qui dépend de votre poids et de votre entraînement
  • au kit frein/dérailleur: on exige la qualité minimum d’une Shimano 105 ou Campagnolo Athena
  • la selle « qui demande toute l’attention nécessaire. Une selle pour dame est plus large à l’arrière et plus courte au niveau du nez (l’avant). » Un mauvais choix peut se transformer en votre pire cauchemar!

Alors mesdemoiselles et mesdames? Prêtes vous aussi à vous lancer un nouveau défi? N’hésitez pas à partager vos astuces et votre expérience avec nous.

Crédit photo: Chris Hunkeler


Merci à JiPé pour ses conseils experts et lors de la rédaction de cet article.
J-P
Après les rondes de la compétition, JiPé décide de rejoindre la mouvance révolutionnaire cycliste de la rue Voot. Là, il apprend à ses contemporains comment bien entretenir leur bicyclette, et ainsi, les fait avancer sur le chemin de la révolution circonvolutionnaire de la roue.
Retrouvez JiPé et les Ateliers vélo de la rue Voot.

pub

Ajouter un commentaire