TOP

Yoga et vélo: 3 bonnes raisons d'aimer ce duo

Yoga et vélo: 3 bonnes raisons d'aimer ce duo

Yoga et vélo: 3 bonnes raisons d'aimer ce duo

Associer yoga et vélo permet d’harmoniser le travail musculaire, de libérer les tensions engendrées par la posture et d’améliorer ses performances. 

Yoga et vélo: entre fluidité, souffle et extension

« L’application des nuances plus fines de l’alignement de yoga vous aidera à établir de nouvelles relations avec votre vélo: l’une de confort et l’autre de facilité. »*

Avec un programme de yoga adapté à votre pratique cycliste, vous améliorez force, endurance et souplesse. Une bonne activité complémentaire, pour 3 raisons…

1. Rééquilibrer le travail musculaire

Les postures de yoga permettent de de rétablir l’harmonie du travail entre les différents groupes musculaires. Elles compensent ainsi les déséquilibres musculaires dus à l’utilisation répétitive de certains groupes et la sous-utilisation d’autres groupes.
D’autre part, en cyclisme, les hanches sont le point névralgique du mouvement. Si elles ne sont pas suffisamment « fortes », on compense en forçant sur le dos. Dans une séance de yoga pour cyclistes, le travail est ainsi concentré sur les hanches, la sangle abdominale et le bassin pour assurer la puissance sans blesser le dos.

2. Assouplir les muscles tendus

Associé à une bonne position sur le vélo, le yoga est un très bon atout pour libérer les tensions accumulées lors de longues sorties à vélo. Il contribue notamment à détendre le haut du corps, les hanches et les jambes.
Que vous pratiquiez le vélo de course régulièrement ou tout simplement la randonnée à vélo, la position sur le vélo implique une tension musculaire permanente. D’où l’importance de travailler l’équilibre, en insistant sur les fléchisseurs de la hanche et les quadriceps.

« La pratique du yoga peut aider à rétablir l’équilibre, grâce aux principes d’alignement, et de les transférer sur la façon dont vous vous asseyez sur le vélo. »*

3. Améliorer la force et l’endurance

Compléter votre entraînement cycliste par du yoga permet également d’améliorer vos performances. En libérant la tension (concentrée notamment dans le haut du corps), vous libérez une énergie que vous pouvez réinvestir dans la puissance de pédalage.
Le yoga enseigne également l’art de respirer. Un atout très utile, tant pour l’endurance que pour la concentration sur la précision et l’efficacité du mouvement.
Et vous, avez-vous déjà testé le yoga pour cycliste? Vous avez aimé?
Sources: *yoga et vélo, yoga pour les cyclistes.

pub

Ajouter un commentaire