TOP

Etude posturale: optimisez votre coup de pédale

Etude posturale Body Fit Geometry Optimisez votre coup de pédale

Etude posturale: optimisez votre coup de pédale

Pour être toujours plus performante tout en protégeant votre corps, pourquoi ne pas passer une étude posturale?

L’étude posturale est un excellent moyen de prendre pleine possession de ses mouvements à vélo. Avec leur partenaire, Specialized, les coureuses de l’équipe de Courcouronnes se sont prêtées à l’exercice. Découvrez comment et pourquoi passer par une étude posturale.

Table des matières

Pourquoi passer par l’étude posturale?
L’étude posturale à Courcouronnes
Le principe
Les étapes
Résultat…


Pourquoi passer par l’étude posturale?


Deux raisons de faire une étude posturale:

  • Pour avoir un geste fluide qui ne provoque pas de blessure
  • avoir une meilleure transmission d’énergie


On n’oublie peut-être jamais comment pédaler ou faire du vélo, mais cela ne signifie pas que pédaler est un mouvement inné. Et pour un mouvement que le cycliste fait quelques milliers de fois par entraînement, on s’imagine facilement quelle est l’importance d’avoir un geste parfait et optimal!
Deux excellentes raisons peuvent pousser à passer une étude posturale.  La première: avoir un geste fluide qui ne provoque pas de blessure d’usure comme les tendinites. La seconde: avoir une meilleure transmission d’énergie, sans pertes liées à une mauvaise position, et d’avoir donc une plus grande puissance.
De là à prendre la décision de faire une étude posturale.. il y a un pas, souvent un grand pas ! Mal connues (peu de cyclistes amateurs savent qu’il est important d’adapter son vélo à sa morphologie, et que ceci ne se fait pas seulement en montant ou descendant la selle), ces études coûtent chères et sont souvent mises en avant dans les clubs amateurs, malgré leur importance.
Retour au sommaire

L’étude posturale à Courcouronnes

Specialized s’est donné pour priorité, depuis une quinzaine d’années, de développer une réelle offre de services à destination des cyclistes, notamment pour leur posture.
A Courcouronnes, les choses ne se passent pas comme ça: toutes les coureuses y passent. Non, ce n’est pas une faute de frappe : on parle bien exclusivement de coureuses à Courcouronnes, équipe 100% féminine qui veut donner des ailes au vélo et permettre aux femmes de faire plus de vélo : vous les reconnaîtrez sur les courses régionales et nationales grâce à cette dame ailée qui orne leurs maillots, couronnée de leur slogan «Donnons des Elle au vélo ».
etude-postural-conseils-medecin
C’est leur partenaire, Specialized, qui procède aux études posturales des cyclistes de l’équipe. Specialized s’est donné pour priorité, depuis une quinzaine d’années, de développer une réelle offre de services à destination des cyclistes, notamment pour leur posture. Ainsi, un médecin du sport passionné et spécialisé de cyclisme, le Dr Andy Pruitt (Boulder, Colorado, US), a développé une méthode spécifique d’étude posturale : Body Fit Geometry.
Retour au sommaire

Le principe

Quel que soit le niveau de pratique, l’étude posturale devrait être la première chose faite avant même de commencer à rouler ou s’entraîner.
Le principe fondamental de cette méthode est qu’elle s’attache à respecter la morphologie du cycliste lorsqu’il pédale: le pédalage théorique ne peut convenir à tous les cyclistes, et bien connaître les capacités anatomiques de chacun est vital pour adapter son vélo à son corps.
etude-postural-mesures-pieds
L’étude posturale, parce qu’elle représente un investissement conséquent, n’est pas toujours une démarche privilégiée des cyclistes, et encore moins des femmes cyclistes amateurs, qui ont souvent le réflexe de se dire que ces études ne sont réservés qu’aux professionnels. Pourtant, quel que soit le niveau de pratique, l’étude posturale devrait être la première chose faite avant même de commencer à rouler ou s’entraîner. Un mauvais positionnement entraîne immanquablement des déséquilibres, des blocages, voire des blessures, de fortes gênes (genoux, dos, épaules pour les plus courants).
Retour au sommaire

Les étapes

L’étude posturale va durer environ 3 heures. Au programme : observation, tests de souplesse, mesures, étude en dynamique.
Le jour de l’étude posturale, peu de temps après le début de la préparation hivernale, coïncidait avec l’arrivée des nouvelles tenues, chaussures incluses. C’est donc vêtues des cuissards et chaussures qu’elles vont porter toute la saison qu’elles ont fait leur étude posturale: et c’est important d’être positionnée sur son vélo avec les habits habituels, et ses chaussures habituelles, cela permet précisément un ajustement maximal des mesures.
etude-posturale-test-velo
Tout d’abord, il s’agit de tracer le profil anatomique de l’athlète, et notamment la morphologie de ses jambes et pieds: pieds creux ou plats, genoux vers l’intérieur ou à l’extérieur, l’idée étant de pouvoir respecter cet équilibre naturel sur le vélo pendant le pédalage. Très important aussi: la souplesse des articulations et des groupes musculaires associés, notamment cheville, ischio-jambiers, psoas. On regarde ensuite la colonne vertébrale, la souplesse des hanches, le bassin, la musculature des épaules
Une fois le profil anatomique du cycliste établi, il grimpe sur son vélo, fixé pour l’occasion sur un home trainer, et il va pédaler. Une première observation à l’œil nu va permettre certains ajustements immédiats, avant d’entamer une analyse fine et précise.
Cette analyse se fait grâce à un logiciel qui permet de visualiser les mouvements des articulations du cycliste: cheville, genou, hanche, poignet, coude, épaule. Une caméra, placée sur le côté du cycliste, enregistre ces mouvements grâce à des repères qui ont été fixés au préalable sur les articulations.
L’enregistrement permet de calculer les angles pris pendant le pédalage au niveau du genou et du coude. Si ces angles sont trop importants ou trop faibles, c’est signe d’une mauvaise position, et alors plusieurs paramètre peuvent être changés: hauteur de la selle, longueur de la potence, largeur du cintre, recul de la selle, et positionnement des cales sur les pédales.
Retour au sommaire

Resultat…

Cotre corps était habitué à un mouvement qu’il faisait tellement de fois, si souvent, que faire une première sortie avec une nouvelle position pourra vous gêner…  
Soyez honnêtes, vous allez peut-être devoir changer de nombreux composants de votre vélo, comme certaines ce jour là! Mais c’est un réel investissement qui vous redonnera beaucoup en échange: confort et performance.
N’espérez pas non plus que tout va s’arranger dès votre première sortie après l’étude posturale: votre corps était habitué à un mouvement qu’il faisait tellement de fois, si souvent, que faire une première sortie avec une nouvelle position pourra vous gêner, voire éventuellement vous faire mal. Une semaine plus tard, il ‘y paraîtra plus.
L’une des coureuses de Courcouronnes avait d’insoutenables douleurs de dos, qui l’empêchaient de faire de longues distances à vélo… Après l’étude posturale, où beaucoup de modifications ont été faites sur son vélo, elle s’est presque fait mal au dos après 30 minutes de sortie ! Mais ce fut vite oublié, à l’entraînement suivant, elle a pu rouler 3h15 sans aucune douleurLe corps s’habitue à tout: il s’habitue à une mauvaise position, en vous rappelant gentiment parfois que vous lui faites mal, mais il s’habitue aussi très vite à une bonne position, et en une semaine, il peut reprendre pleinement possession de toute la puissance qui sommeille en vous!
Retour au sommaire



Merci à Clara (coureuse de l’équipe de Courcouronnes) et Mathieu (Préparateur Physique du COCCF) du projet Donnons des Elle au tour, pour cet article.

pub

Commentaires (4)

  • Avatar

    J’ai appris beaucoup de choses….et c’est dommage que cette étude posturale est publiée que maintenant…que de douleurs de dos , jambes, fessier auraient été économisés… ce lexique devrait être édité pour les écoles de cyclisme…. merci le Team « EllesFontDuVélo »…un breton.!!

    répondre
  • Avatar

    Christelle Meunier

    Bonjour,
    Article très intéressant. Où faire une étude posturale quand notre vélo n’est pas un specialized ?
    Merci de votre réponse

    répondre
    • Avatar

      Frédéric Geens

      Merci Christelle!
      Cela dépend de votre région. Des spécialistes en ergonomie cycliste et préparateurs physiques proposent ce genre de services. À voir s’il y en a un à proximité de chez vous!
      À bientôt!

      répondre
  • Avatar

    StéphaneDeVannes

    Et un vélo adapté au corps humain, c’est pas mieux ? 😀
    http://www.roulcouche.com/image/challenge_fujin_sl2/velo_couche_challenge_fujin_2.jpg

    répondre

Ajouter un commentaire