TOP

Québécoise et "baroudeuse", Pascale apprécie les montagnes d'Europe.

Québécoise et "baroudeuse", Pascale apprécie les montagnes d'Europe.

Pascale a évolué dans les grands espaces du Québec, terre propice à la pratique du vélo. Engagée et passionnée, ce n’est non sans efforts inhabituels que Pascale aborde les sommets européens. Mais attention elle n’en perd pas pour autant le sourire! 



Je fais du vélo pour tout et partout !
Que ce soit le Vélo-boulot, le vélo-voyage, le vélo-sportif, le vélo de montagne et surtout le vélo passion.
Il se pratique en solo, en couple ou entre amis. L’important c’est de rouler. Le vélo c’est la découverte de soi, des autres et du monde. Il est pour moi fonctionnel mais aussi objet de plaisir intense et de dépassement.
Ma devise: La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre (Albert Einstein)


Il y a tellement de beaux souvenirs liés à mes expériences en vélo. Le plus important est celui d’un voyage à vélo en 2010 sur l’île de Mallorca en Espagne. Un premier voyage à vélo avec mon amoureux et des amis où toutes les conditions gagnantes étaient réunies: Le soleil, la mer et les montagnes (que dire de la sinueuse descente et de la magnifique montée de « Sa Colobra » ou du vertige ressenti à la vue de la mer du Cap Formentor !), les tapas, les magnifiques villages de Puerto de Soller, Deia, Alcudia et les sinueux cami d’arrière pays. Un pur bonheur !


J’habite au Canada et plus précisément au Québec dans une région de collines et de vallons. Je possède de bonnes qualités de rouleuse et de « baroudeuse ». Le plus grand défi auquel je fais face lorsque je voyage à vélo en Europe, ces sont les montagnes. De longues montées de 10, 20, 25 km avec de fort pourcentages pour lesquels mon corps n’est pas entraîné et qui me forcent à me dépasser. Viennent ensuite les magnifiques descentes en lacets que je dois apprivoiser car non habituelles dans mon pays de grands espaces.


Je ne partirais jamais à vélo sans un bon cuissard et mon casque protecteur. Le confort et la sécurité sont des essentiels qui font que la route est agréable et qui me permettent de vivre ma passion jour après jour. Ah oui, j’oubliais, mon sourire est un essentiel qui me caractérise bien lorsque je roule à vélo et qui permet à mes amis de me reconnaître de loin…


Le vélo c’est la liberté, le dépassement, la fierté et la découverte. C’est faire une activité qui soit bonne pour la tête, le cœur et le corps. C’est retrouver tes yeux d’enfants et t’amuser. Laisser de côté le stress, la frénésie de la vie et prendre du temps pour soi.  C’est profiter du moment présent et se sentir vivant !


Suivez les aventures à vélo de Pascale sur sa page Facebook !

Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

pub

Ajouter un commentaire