TOP

Le Canada, un pays propice au vélo

Au Canada, le vélo est loisir, travail ou pratique. Mais il est "sécuritaire" avant tout! Á la découverte du vélo Canadien.

Le Canada, un pays propice au vélo

pub

Au Canada, le vélo est loisir, travail ou pratique. Mais il est « sécuritaire » avant tout! Á la découverte du vélo Canadien.
Vancouver, Montréal et Toronto sont des villes propices à la bicyclette. Par leurs programmes comme « Au travail à vélo » ou « Au travail à l’école », elles encouragent à une pratique régulière du deux roues. Et ce n’est pas Sandrine Laporal, via son « Happy Canada Tour » qui nous dira le contraire!
Via l’organisation CAN-Bike, les trois villes proposent des cours d’entrainement vélo pour enfants et pour adultes. L’organisation se concentre sur l’apprentissage du vélo et ses aspects pratiques pour favoriser la sécurité.

Vélo utilitaire vs vélo de loisir

Le nombre de canadiens utilisateurs du vélo pour le chemin du travail a augmenté ces dernières années. De 1995 à 2006, le taux de cyclistes en « vélo-taf « est passé de 1,1% à 1,3%. Cette tendance s’observe davantage dans l’Ouest, zone la plus froide du pays. A croire donc que le cyclisme attire, même dans des conditions hivernales.
Le vélo utilitaire est en hausse mais c’est le vélo « récréatif » qui est principalement utilisé au Canada. Autre comportement observé: les cyclistes canadiens sont plus nombreux en milieu urbain qu’en milieu rural. Dans les villages, c’est le cyclisme de loisir qui s’impose.

Au Canada, la sécurité avant tout

La baisse du nombre de cyclistes blessés sur la route démontre que la sécurité à vélo s’est améliorée au Canada dernièrement.
Par contre, Vancouver est la seule ville parmi les 3 étudiées qui oblige le port du casque. Son « programme d’apaisement de la circulation, réduisant les limites de vitesse et reconfigurant des intersections » permet de faciliter la pratique du vélo. La ville offre même un service de planification de circuits pour pouvoir préparer son itinéraire au mieux.

A chaque ville sa particularité

À Montréal, on retrouve le plus grand réseau de partage de vélos d’Amérique du nord avec plus de 5000 bicyclettes à disposition. Une offre bien large pour parcourir le réseau le plus important de pistes cyclables de cette partie du globe.
Toronto se focalise sur le stationnement pratique, mettant à disposition des supports à bicyclettes avec anneaux de verrouillage. La ville a aussi développé un programme de sensibilisation de la collectivité qui vient renforcer l’offre d’entrainement vélo.
Alors, vous êtes prêtes à tenter l’expérience du vélo au Canada ?
Cette recherche a été réalisée par l’Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie en collaboration avec ParticipACTION. Les résultats présentent des données nationales, issus d’une recherche de 3 ans. Le tendances observées concernent 3 villes canadiennes : Vancouver, Toronto et Montréal.
 
Crédits Photos: Paul Krueger

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    bonjour je suis etudiante à l’institut des relations extérieures du Cameroun option management environnement et developpement durable; master II.en effet, je fais une etude sur la mobilité durable au canada et j’aimerais avoir un certain nombre d’informations de votre part.
    merci bien

    répondre

Ajouter un commentaire