Je vous raconte tout sur la Jean Racine 2018. Malgré la météo peu réjouissante et la grève des trains, la Jean Racine 2018 a tenu ses promesses. Une super ambiance, des chouettes rencontres et déjà des projets 2019!

Comme je vous l’avais annoncé lors de mon article de présentation de cette grande fête du vélo, je me suis rendue sur place pour couvrir la Jean Racine 2018 sur une journée.

En ce samedi 14 avril 2018, je quitte donc Vélizy-Villacoublay, pour me rendre à vélo jusqu’à Saint Rémy-Lès-Chevreuse. Le ciel est bien menaçant, mais il ne doit pleuvoir qu’en fin d’après-midi, et j’ai donc prévu ma veste pluie pour le retour. Je suis malgré tout dubitative sur la fiabilité des prévisions météo. Mais, il est déjà presque 9h00, je dois filer, je veux arriver tôt. Hélas, mes doutes se confirmeront quelques kilomètres à peine après mon départ… Je n’ai que ma veste pluie dans ma sacoche, et pas mon sur-pantalon (j’avais pourtant la place de le prendre… pffff…).

J’arrive donc à Saint Rémy, trempée des pieds à la taille et transie de froid, en ayant subi des averses plus ou moins intenses sur les 15 derniers kilomètres.

La Jean Racine 2018

Stand FFCT

Fort heureusement, je peux me réfugier chez notre partenaire, la FFCT, où je suis chaleureusement accueillie par les sympathiques Charlotte et Florian, venus tenir le stand pour le week-end. Un grand merci à tous les deux !

Le village de la Jean Racine 2018

Dès la première accalmie, je déambule dans le village, flâne sur les stands et pars à la rencontre des cyclistes lève-tôt que la météo défavorable imprévue n’aura pas découragés.

Les exposants sont nombreux, dont des grands fabricants de renom qui proposent de louer des vélos pour les essayer durant une randonnée. C’est vraiment un plus lorsqu’on hésite sur un modèle. J’avoue que si j’avais eu le temps, je me serais bien laissée tenter…

Jean Racine 2018

Beaucoup de stands dans le village

La FFCT, proposait de nombreuses documentations pour épauler les cyclotouristes dans l’organisation de leurs futurs voyages, avec notamment la mise en ligne de la plateforme gratuite veloenfrance.fr, qui permet facilement de trouver des circuits partout en France et de télécharger les traces GPS. Les visiteurs à la recherche de clubs FFCT avaient également accès aux coordonnés de ceux-ci.

La Jean Racine 2018

Les belles rencontres de la Jean Racine 2018

Armée de mon appareil photo reflex et d’auto-collants à distribuer, je pars donc à la recherche des femmes qui participent à la Jean Racine 2018.

Pour certaines, c’est leur première participation à une randonnée, que ce soit en route ou en VTT. Elles viennent aussi bien accompagnées de copines ou de leur moitié, que d’un club. Et puis il y a celles qui viennent rouler en solo.

Pascale, fidèle lectrice d’EFDV

J’ai eu la chance de rencontrer Pascale, fidèle lectrice d’EFDV, avec qui j’ai partagé un morceau de sa vie autour d’un café, avant qu’elle n’enfourche son vélo pour la Cyclo JR (80km) :

La Jean Racine 2018

Pascale inscrite pour 80km

Pascale, qui est bientôt à la retraite, s’est mise à fond au vélo de route il y a 5 ans après un stage à Majorque. Elle est très sensible à tout ce qui touche au cyclisme féminin. C’est une cycliste solitaire. Elle a des projets de longs voyages lointains dès qu’elle ne travaillera plus. Mais vraiment très lointains : Pérou-Ushuaïa, c’est à dire 11.000 km ! Chère Pascale, j’espère que tu nous donneras des nouvelles dès que tu partiras pour ce beau périple.

Magalie, des défis cyclistes

Et puis il y a aussi Magalie. Bon je la connais, c’est une copine qui fait partie du club de Vélizy. Mais je voulais vous en toucher quelques mots, car Magalie, c’est une sacrée cycliste qui n’a rien à envier aux gars. Elle est toujours partante pour les défis les plus dingues !

Elle s’est inscrite à « l’Origine Ultra JR Challenge » (2 jours /2 disciplines), c’est à dire qu’il faut boucler l’Elite JR le samedi (route 122km) et le Raid JR le dimanche (vtt 110km). Cela n’a pas échappé à l’œil affuté de l’animateur de la fête qui est tombé sous son charme :

La Jean Racine 2018

Magalie interviewée par l’animateur de la JR

La conférence de presse FFCT

Le temps passe si vite… Déjà 13h00, et je rejoints la conférence de presse organisée par la FFCT, toujours dans le somptueux domaine Saint Paul où se tient le village de la Jean Racine.

Je fais ainsi la rencontre de Bertrand Houillon, Directeur de la Communication à la FFCT. C’est un passionné, qui vient du monde du VTT et qui est très actif à la fédération depuis 1999.

La Jean Racine 2018

La fête du Vélo à partir du 28/05/18

Florian et Bertrand nous présentent dans un premier temps la Fête du Vélo qui se tiendra du 28 mai au 3 juin 2018. Ce rassemblement fédérateur donnera lieu à plus de 300 animations gratuites et familiales dans toute la France. Puis nous aurons une présentation de l’agenda des évènements mis en place sur les prochains mois, ainsi que des explications détaillées sur le fonctionnement de la plateforme veloenfrance.fr.

Club des Amis du Vélo

Ensuite, ils nous dévoileront la création du Club des Amis du Vélo, dont l’objectif est de rassembler les journalistes, blogueurs et influenceurs qui aiment le vélo, autour de réunions, de rassemblements et de mises en avant sur tous les grands évènements organisés par la fédération. C’est à dire qu’il y aura des rencontres régulières via des conférences, des ateliers, des débats sur le vélo, des avant-premières ou encore des afterworks du vélo. Bref, tout un programme passionnant en perspective qui me réjouit d’avance.

Les coulisses de la Jean Racine 2018

Après la conférence de presse et un buffet fort appréciable, je fais la rencontre de Jean-Baptiste Dufour.

Jean-Baptiste, c’est l’organisateur de la Jean Racine. Du haut de ses 21 ans, il a repris le flambeau familial de l’organisation de cette grande fête du vélo. Il est tombé dedans tout petit, alors autant vous dire mesdames, qu’il sait parfaitement comment fonctionne la mécanique. Je profite donc du temps qu’il peut m’accorder pour lui poser quelques questions :

  • Vélizienne : combien de bénévoles sont nécessaires pour organiser la JR ?
  • Jean-Baptiste : 200 bénévoles permettent d’assurer l’organisation de cet énorme évènement.
  • Vélizienne : comment fais-tu pour mobiliser autant de monde ?
  • Jean-Baptiste : les bénévoles sont recrutés sur toute la ville, et nous cherchons également à impliquer d’autres associations par des partenariats qui proposent des activités sur le week-end, ce qui permet aux petites structures d’avoir une excellente visibilité sur notre évènement en échange de leur aide au fonctionnement de l’organisation.
  • Vélizienne : c’est la première fois cette année que vous mettez en place une randonnée nocturne VTT. Comment et pourquoi cette idée a pu se faire ?
  • Jean-Baptiste : c’est une personne de notre organisation qui s’est spontanément portée volontaire pour organiser cette rando de nuit, car il y a de plus en plus de demandes de ce type. Le concept a été retenu car ce genre d’activité rencontre un franc succès depuis plusieurs années.

La randonnée des 3 châteaux pour la presse

Bertrand Houillon avait prévu une randonnée facile pour les invités à l’issue de la conférence de presse.

Le temps maussade et la grève des trains limiteront le nombre de participants à peu de personnes. Je suis la seule cycliste aguerrie de celles qui sont restées pour la randonnée, mais les autres comparses ne vont pas démériter, bien au contraire.

Même si je connais très bien les routes du parcours, puisque je roule régulièrement en Vallée de Chevreuse, je vais néanmoins découvrir l’histoire des 3 châteaux de notre trajet grâce à Bertrand, dont les connaissances en histoire me paraissent intarissables.

La Jean Racine 2018

Ophélie, Clarisse, Vélizienne, Bertrand, au château de la Madeleine

Notre randonnée initialement prévue pour 10km, en fera finalement le double, suite à la demande d’une invitée pour grimper jusqu’au château de la Madeleine. Mes deux comparses grimperont la très difficile et mythique bosse de la Madeleine sans mettre pied à terre. Bravo les filles !

En conclusion de la Jean Racine 2018…

Je n’ai pas vu cette journée défiler !

Il est 17h30, je dois repartir sur Vélizy (j’ai 2 bosses célèbres de la vallée de Chevreuse à franchir pour rentrer chez moi). Cette journée était fantastique, j’ai beaucoup aimé aller à la Jean Racine 2018 pour faire ce reportage. Les rencontres que j’ai faites ont été très enrichissantes, et j’ai hâte de retrouver ces personnes passionnées à de prochains évènements.

Pour la Jean Racine 2019, j’aimerais y retourner l’année prochaine pour vous faire partager cette bonne ambiance depuis le village et ma participation à l’Elite JR. Je vous y donne donc rendez-vous en 2019 mesdames !

crédit photos Vélizienne

Étiquettes :


3 commentaires à propos de “La Jean Racine 2018: le village, les rencontres, la réunion de presse”

  1. caban dit :

    Top article Muriel ! Tu excelles dans beaucoup de domaines autour du vélo;) Bravo pour ton enthousiasme.

    1. Vélizienne Vélizienne dit :

      Merci 🙂
      Venant de ta part, cela me touche d’autant plus.
      Bien à vélo !

  2. Bota dit :

    Salut à toutes et tous, rendez vous à ne pas manquer vraiment ! Accueil chaleureux, animations amicale et ambiance pour tous les passionnés, de ce rendez vous de ce grand rassemblement je vous dit merci,. Que dire de tous ces parcours travaillés, un très grand merci et bravo à tous ses bénévoles chapeau. Aucun regret de venir quasi tous les ans de Vendée.ayant fait également et quasiment tous les parcours a partir du 45 km jusqu’au 100 + c’est tjrs aussi ludique, beau, bref superbe plateau. A l’année prochaine je le souhaite bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.