TOP

Musculation à la maison ? Y a pas de raison.

Musculation à la maison : des tas d'atouts, facile comme tout

Musculation à la maison ? Y a pas de raison.

pub

Après le sport, le meilleur endroit pour s’étirer, c’est à la maison, en rentrant chez soi. Après une bonne douche et s’être changée, c’est plus agréable, plus confortable. Et plus relaxant. Mais pour la musculation ?

Les atouts cachés de la musculation à la maison ?

Qu’on pratique les étirements après l’entraînement ou ceux du matin, pour faciliter le réveil des articulations, on apprécie souvent d’être chez soi, à l’aise, dans le repos et la concentration. Mais la musculation ? Peut-on faire de la musculation à la maison ? Quand on a peu de place et pour ainsi dire pas de matériel ? Oui, pardi. Certaines d’entre vous nous ont même dit avoir débuté à la maison, après un premier passage en salle. Elles préféraient s’entraîner sans machine, sans ego (pas de confrontation aux prouesses des autres, ni à leur spectacle).

Vous avez entendu parler du cross training, et vous ne pouvez matériellement pas aller en salle ? Faire du sport à la maison procure beaucoup d’avantages, en réalité. Gestion de son temps, confort, intimité, économie d’argent. Certes, difficile de courir à l’intérieur. Sauf si on habite un château ou qu’on possède un tapis de course.

Les squats et les pompes — degré zéro de la musculation à la maison

Comme dans une salle de sport, on peut se muscler à la maison pour se raffermir et maintenir son poids. Les squats, par exemple, sont très appréciés pour travailler cuisses et fessiers. Il suffit de coller les talons au sol et de faire des flexions des bras tendus vers les pieds. Et les pompes, qu’on a toutes un jour dû aligner au cours du gym, sont vraiment efficaces pour le haut du corps.

Pratiquer la musculation chez soi, c’est assez facile en fait. Il faut peu de place et peu de matériel. Certes, si vous voulez vraiment gagner en force et prendre de la masse, il faut acheter du matériel idoine. Mais pour gagner modérément en puissance et se tonifier, pas besoin d’investir dans des appareils, haltères ou barres de musculation. Explications.

Pas de place pour la musculation à la maison ?

Détrompez-vous. En fait, ce n’est pas tant l’espace extérieur qui compte pour pratiquer des exercices de musculation chez soi. C’est surtout l’espace dans sa tête qui compte.

C’est vrai : une petite surface suffit amplement. Un couloir, votre chambre, la buanderie, le garage , la terrasse … En fait, on se contente facilement d’un périmètre de 8 à 10 mètres carrés. Et si vous avez un étage à la maison, c’est encore mieux : les marches vous permettent de varier vos exercices pour muscler les jambes ou … corser les pompes — en changeant leur inclinaison).

Pas d’escalier et pas de matériel ? Utilisez votre mobilier !

Une chaise pour les dips, une table ou un banc pour soulever des poids et le lit pour les abdos … Pas besoin de matériel sophistiqué pour vos tractions, vos dips ou vos pompes. Un impératif toutefois : n’utilisez que du mobilier stable, pour éviter faux mouvements et contractures.

On est d’accord : bientôt, vous n’achèterez plus votre mobilier de maison, avec les mêmes critères qu’avant. Vous les choisirez en fonction de leurs qualités sportives ! On parie ?

Je suis la fondatrice et l’éditrice de ellesfontduvelo.com, et la cyclo-gimmick de la bande. 5 vélos (Bianchi, Canondale, Kona, Wilier et Brompton), mon coeur bat pour les braquets et le moulin. J’ai pratiqué beaucoup, un peu, passionnément. Ai procrastiné longtemps aussi. Et prépare un grand retour à mes premières amours: le vélo. Et plus particulièrement le vélo de route. Et le pliant. Et le weehoo pour mes enfants.

pub

Ajouter un commentaire