TOP

Le vélo d’hiver d’occasion ou à bricoler, comme vous voulez!

vélo d'hiver

Le vélo d’hiver d’occasion ou à bricoler, comme vous voulez!

L’hiver est souvent prétexte à s’offrir une nouvelle bécane ou à transformer son vélo actuel en vélo d’hiver. Alors, le vélo d’hiver, luxe ou nécessité?
Pendant les mois les plus froids, votre vélo est soumis à rude épreuve. La neige, la boue, le sel répandu sur les routes sont autant d’éléments corrosifs qui attaquent les pièces de votre deux roues. Pour l’achat d’un vélo d’hiver, il est recommandé d’opter pour un modèle en deuxième main. Vous aurez moins mal au coeur si le temps vous manque pour l’entretien que peut nécessiter les conditions hivernales.

Votre vélo d’hiver, un équipement basique et solide

Pour les mauvaises conditions météo, un vélo d’hiver devrait être équipé de gardes-boue et de roues avec pneus larges. Pensez également à installer une pompe sur le cadre et assurez-vous qu’il dispose de suffisamment de lumières. La nuit tombe très tôt en hiver et il est indispensable dans la nuit de voir et d’être vue.

Que chercher dans un vélo d’hiver? S’il n’est pas équipé de garde-boue, vérifiez que votre vélo offre assez de place pour en installer un. S’il est nécessaire de le fixer avec des boulons, assurez-vous que le châssis dispose des oeillets adaptés.

Un petit luxe à portée de main

Certes, tous ces équipements peuvent tout-à-fait se monter sur votre vélo habituel et vous n’avez pas réellement besoin d’un vélo d’hiver. Sauf qu’il peut être pénible de nettoyer des heures si vous avez juste envie de sortir rouler. Et qu’il est surtout très douloureux de maltraiter un vélo de route cher et sophistiqué.

Comment entretenir votre vélo d’hiver? Pour le conserver plus longtemps, nettoyez puis séchez soigneusement votre vélo après chaque sortie sous la pluie ou sous la neige. Une fois par semaine, pensez également à lubrifier la chaîne. Enfin, tant que possible, laissez-le à l’extérieur, à l’abri sous une bâche.

Bien sûr, le vélo d’hiver, plus ancien, est sans doute plus lourd et moins fluide… Mais la période n’est pas celle des records de vitesse… Vos sensations n’en seront que meilleures lorsque vous retrouverez votre bolide rutilant!
Pour beaucoup, le vélo d’hiver est simplement un vieux compagnon de route, remplacé quelques années auparavant par un modèle plus récent. Rouler sur son vélo hivernal, c’est aussi l’occasion de retrouver les sensations d’avant…
Et vous? Avez-vous opté pour un modèle hivernal ou roulez-vous toujours sur votre vélo habituel? Faites nous part de vos expériences!

Merci à Jean-Philippe pour ses conseils experts et lors de la rédaction de cet article.

J-P
Après les rondes de la compétition, JiPé décide de rejoindre la mouvance révolutionnaire cycliste de la rue Voot. Là, il apprend à ses contemporains comment bien entretenir leur bicyclette, et ainsi, les fait avancer sur le chemin de la révolution circonvolutionnaire de la roue.
Retrouvez JiPé et les Ateliers vélo de la rue Voot.

pub

Ajouter un commentaire