TOP

Arrière-saison: comment gérer la coupure?

Arrière-saison: comment gérer la coupure?

L’automne est là! Baisse de motivation, diminution de l’activité physique à cause du froid… C’est la coupure pour les cyclistes. Comment bien la gérer?

Le froid, le mauvais temps… L’arrière-saison est une période charnière pour les cyclistes. Elle permet de récupérer, certes,  mais attention à une éventuelle prise de poids! Un peu de vigilance s’impose…

Diminuer ses apports alimentaires

Vu que l’activité est moins présente, il est bon de diminuer ses apports alimentaires. Les apports glucidiques seront diminués au cours des repas. Il faudra aussi consommer plus de légumes (de saison, c’est mieux), pauvres en calories, riches en sels minéraux et vitamines C, ils augmentent l’effet de satiétéPensez au fruits de saison comme la poire, la pomme, le raisin, les prunes d’automne, le coing cuit à la vapeur… Ils regorgent de sels minéraux, et d’oligo-éléments
Privilégiez aussi les protéines au cours de principaux repas, afin de préserver la masse musculaire qui peut diminuer si l’inactivité se prolonge. Et surtout,  ne supprimez pas les huiles végétales riches en oméga 3 et 6  (lin, carthame, graines de courge), celles-ci ne font pas prendre de poids!
Petit rappel: ces acides gras jouent un rôle important sur le stress et l’anxiété. 60% de la structure cérébrale et neuronale est constituée de lipides et plus de 70% d’entre eux sont des acides gras oméga-3. Ces derniers améliorent la fluidité des membranes du cerveau et en particulier les membranes du système nerveux. Ils renforcent aussi le système immunitaire (très important à cette période) et surtout ont un effet protecteur sur les coronaires et donc sur toute la structure cardiovasculaire.
Et cerise sur le gâteau, pour vous mesdames! Sachez qu’un complément en huile d’onagre et/ou bourrache aura des répercussions plus que bénéfiques sur votre système hormonal, le célèbre syndrome prémenstruel, qui pose beaucoup de problèmes à beaucoup d’entre nous et surtout à notre entourage! 

Pratiquer une autre activité

Dans la diversité de l’activité, vous avez le choix: natation, musculation, course à pied, VTT, aquajogging ou aquabike qui peuvent remplacer avantageusement l’activité cycliste. Vous allez être étonné de constater les bienfaits sur votre physique ainsi que les répercussions favorables sur votre mental, du fait de l’hétérogénéité de vos efforts….

  • La course à pied vous  procurera d’autres sensations, la découverte d’autres paysages
  • La natation vous apportera  des sensations de détente, de massage…
  • La musculation ou renforcement musculaire vous permettra de travailler des zones plus faibles que vous ne travaillez jamais à vélo,
  • Le VTT vous apportera des sensations plus ludiques et techniques

Vous l’aurez compris, il faudra jongler avec une activité de remplacement qui vous apportera du plaisir, une dépense énergétique, certes moindre, qui parallèle à une diminution des apports alimentaires, et vous permettront de limiter la prise de poids.
Et vous, quelle est votre activité fétiche pour gérer la coupure en arrière saison?
Source: www.mulinsport.com

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    Moi j’aime bien faire du vélo de route toute l’année … le froid me plait bien et il y a de très bons équipements vestimentaires … sinon ski de fond, ski de randonnée, rando pédestre … mais toujours dehors.

    répondre

Ajouter un commentaire