Voyager à vélo avec les enfants pour les vacances

Les vacances à vélo avec petits enfants requièrent une organisation particulière: hébergement et pension, nature et tracé des itinéraires, … Petit topo.

L’été passé, j’ai voulu tester les vacances vélo itinérantes avec mon fils de 4 ans. Deux de mes comparses Ellesfontduvelo m’avaient suggéré de partir à la découverte de la Mayenne un département peu touristique, mais de premier choix pour des vacances à vélo. Je le confirme: la région est parfaitement adaptée aux voyages à vélo itinérants avec petits enfants.

Vacances à vélo avec petits enfants: ce qui est important

La variété et l’intérêt des parcours, les distances proposées chaque jour, les infrastructures des hébergements et options de réservation, … Passons en revue les éléments fondamentaux qui feront le succès de votre périple itinérant à vélo avec votre petit enfant.

Les critères d’organisation ne sont pas les mêmes lorsqu’on réserve des vacances à vélo avec un petit bout. Si vous optez pour des vacances organisées, rien que le choix du voyagiste est déterminant car tous ne proposent pas des formules vraiment adaptées aux familles avec petits bouts de chou en carriole, siège vélo ou autres avatars du weehoo.

Rares sont les voyagistes vélo qui proposent des circuits vraiment adaptés aux familles avec petits enfants. En général, les circuits vraiment intéressants sont conçus pour des enfants à partir de 8 à 9 ans. Soit les parcours sont trop longs, soit les hôtels ne proposent pas de restauration en soirée, ce qui m’obligeait à ressortir après le bain, soit les itinéraires variaient entre nature et culture, sans être adaptés à l’âge des petits cyclos.

Mais qu’est-ce qui fait un bon circuit vélo itinérant pour famille avec petits enfants?

L’intérêt du circuit pour l’enfant

Ce qui fait l’intérêt du circuit, c’est avant tout l’attrait des itinéraires et la variété des points d’intérêt proposés tout au long du parcours, mais aussi le tracé des itinéraires et la longueur des étapes. Ce n’est pas parce que vous partez avec un petit enfant que vous devez vous limiter à deux heures de vélo par jour… De même, je sais que ne pourrai embarquer mon mini-Eddy dans des musées et autres maisons d’écrivains ou d’inventeurs…

Nature et découverte

Quand Victor avait 2 ans, je pouvais faire des sorties vélo de 7 à 8 heures. Le plus clair du temps, il dormait dans son siège enfant. Mais cela a bien changé: il est devenu, comme tous les petits garçons, impatient, curieux, actif, … il s’ennuie vite s’il ne peut varier les plaisirs et les jeux. Or, en vélo, autant dire que la marge est réduite. Dès lors, les arrêts et pauses sont légion. Mais pas pour visiter des musées et des maisons d’écrivains! Non, ce qui plait à nos bambins, ce sont les plaines de jeux, les attractions, les moulins et les rivières… Pourvu que le temps soit de la partie…

Il y a vélo et vélo

Pour s’assurer qu’il participe activement à l’aventure, Victor voyagera en Weehoo bouclé avec une ceinture pour ne pas tomber de son siège. Et vous, fan de vélo en famille avec des jeunes enfants?  Partagez votre expérience!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.