TOP

Évaluer soi-même sa condition physique

Évaluer soi-même sa condition physique

Évaluer soi-même sa condition physique

Faire le point sur sa forme permet d’éviter les accidents. Il existe plusieurs méthodes simples et pratiques pour évaluer soi-même sa condition physique.

Évaluer soi-même sa condition physique, c’est possible. Voici quelques tests faciles à réaliser pour faire le point sur votre condition et votre entraînement. Bien sûr, ces tests sont à titre indicatif et ne remplacent pas l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste.

Le test de terrain

Une méthode d’auto-estimation fournissant de bons résultats consiste à tester ses limites sur un parcours de plat bien défini. On pourra par exemple en trouver un non loin de son domicile, de dix kilomètres environ, sur lequel on mesurera ses performances avec un cardio et un compteur. En réitérant cet effort chaque mois, il devient possible de se rendre compte de son état physique selon les progrès affichés ou non.

Le test en groupe

En prenant l’habitude de rouler en groupe avec les mêmes partenaires, s’étalonner et estimer son niveau par comparaison devient tout de suite plus facile. En débutant une saison d’entraînement avec des personnes affichant le même niveau que soi, il est aisé de se rendre compte, semaine après semaine, si l’on progresse ou si l’on régresse par rapport à eux. C’est un indicateur fiable de l’état physique, dont on peut observer en fin d’année l’évolution en notant sur un carnet les performances réalisées au fur et à mesure.

Le test de Ruffier

Une évaluation de sa condition physique peut être réalisée avec le test de Ruffier, qu’il est possible de faire à domicile sans difficulté. Il s’établit à partir d’un calcul simple prenant en compte le freinage cardiaque; c’est-à-dire le rythme des pulsations du cœur dans la minute suivant un effort physique.

L’indice de Ruffier obtenu, sous la forme d’un chiffre allant de 0 à 10, permet ainsi de déterminer sa condition physique, d’insuffisante à excellente. Ce test basique est considéré comme une technique de référence dans la médecine du sport.

Le test de Ruffier se déroule en trois étapes:

  1. après un repos (couché) de quelques minutes, une prise de pouls du sujet donne la valeur en pulsations par minute;
  2. le sujet doit ensuite se lever et effectuer 30 flexions complètes de jambes en 45 secondes, bras tendus devant lui. Suite aux 45 secondes d’effort, le pouls est pris immédiatement;
  3. puis le sujet s’allonge à nouveau, et exactement une minute après la fin des flexions on relève une dernière fois sa fréquence cardiaque;

Puis selon un calcul, on obtient un indice. Plus l’indice est faible, meilleure est l’adaptation au sport.

L’estimation de la condition générale

Il existe plusieurs indicateurs pour définir son état de forme du moment. Le cycle du sommeil, l’appétit et les douleurs musculaires en sont de très bons. Noter chaque semaine sa fréquence cardiaque au repos dès le réveil, durant une minute, permet également de juger de sa bonne forme physique: un nombre de pulsations plus bas que la moyenne habituelle peut être considéré comme un bon signe, alors que le contraire indiquera une récupération difficile.

Merci à Mylène pour son éclairage et son partage d’expérience sur l’évaluation de sa condition physique.

Vous voilà prêtes mesdames à évaluer votre condition physique! Avez-vous d’autres astuces? N’hésitez pas à nous les partager!

pub

Ajouter un commentaire