TOP

Comment je suis passée de débutante à coureuse cycliste

En à peine un an, Kelly Murphy est passée du statut de débutante à vélo à celui de coureuse sponsorisée, et pour la bonne cause en plus!

Comment je suis passée de débutante à coureuse cycliste

pub

En à peine un an, Kelly Murphy est passée du statut de débutante à vélo à celui de coureuse sponsorisée, et pour la bonne cause en plus!

«La recette est simple: si je me sens en forme, je pousse un peu mon entraînement. Si au contraire je me sens fatiguée, j’y vais doucement. Je pense que ce sont les bases d’un bon entrainement: trouver son équilibre».
Kelly Murphy, jeune doctorante en Neuroscience, raconte au blog « Totalwomenscycling » comment elle est passée de débutante à vélo à coureuse sponsorisée pour soutenir une association. Découvrez son inspirant et motivant récit!

Kelly Murphy, des prémisses aux premiers exploits

Les premiers coups de pédales de Kelly Murphy étaient il y a environ un an. Elle s’est d’abord mise au vélotaf, se rendant compte que le trajet domicile-travail d’une heure trente en transport était vraiment ridicule.
Déjà sportive à la base (Kelly était maître nageuse), elle rejoint le club cycliste local. Sa première course avec le club était un circuit de 30 miles (environ 48 km). À la fin de la sortie vélo, Kelly a déclaré: « cela me semblait être une longue distance. Quand je l’ai finalement fait sans me sentir complètement vidée, c’était un réel exploit! ». Kelly ne pensait alors qu’à une chose: recommencer cet exploit rapidement.

Les conseils de Kelly Murphy

En rejoignant différents groupes de cyclisme, Kelly a pu s’améliorer tout en apprenant beaucoup de ses coéquipiers. Elle a ensuite commencé à participer à des courses: «je me suis inscrite aux courses et me suis entraînée pour y arriver. C’est chouette d’avoir un but sur lequel se concentrer. Sinon, je peux juste aller à la salle de sport sans réel objectif…».
Pour atteindre ce niveau, il ne faut pas croire que Kelly se consacre entièrement au vélo. Elle peut passer plusieurs heures sur la selle durant le week-end et environ une heure par jour la semaine. Mais selon elle, «il n’y a pas de formule magique, il faut vraiment un entraînement régulier».
Pour son entraînement, elle ajoute: «la recette est simple: si je me sens en forme, je pousse un peu mon entraînement. Si au contraire je me sens fatiguée, j’y vais doucement. Je pense que ce sont les bases d’un bon entrainement: trouver son équilibre».

L’importance de la communauté cycliste

Enfin Kelly conclut sur cette belle note: «pour être un cycliste performant, je pense qu’on a besoin de se faire des amis. Le cyclisme est un réseau et on a tous besoin que les gens nous apprécient en tant que cycliste».
Kelly continue actuellement ses entraînements et est désormais une cycliste ambassadrice de l’association «Boot Out Breast Cancer» et entend bien continuer sur sa lancée.
Pour découvrir le récit de Kelly Murphy dans son intégralité, n’hésitez pas à consultez l’article original en anglais!
 The Boot Out Breast Cancer Cycling Club est le club cycliste conjoint à un autre club pro «Podium Ambition Pro Cycling». Comme son nom l’indique, il lutte contre le cancer du sein. Toute personne ayant un intérêt pour le cyclisme peut en faire partie peu importe l’âge ou le niveau. 
Et vous, connaissez-vous d’autres belles histoires cyclistes comme celle de Kelly Murphy? Partagez-les nous!
Source: Totalwomenscycling
Crédits Photo: Kelly Murphy

pub

Commentaires (1)

  • Laura

    Laura

    L’histoire d’Annika Langvad est aussi exceptionnelle !!! Elle débute le VTT en 2008 à 24 ans et 3 ans plus tard, en 2011, elle devient… championne du monde de VTT marathon !!! Depuis, elle a remporté 3 titres de championne du monde de VTT marathon. Mais elle est aussi multiple championne du Danemark en VTT XC, VTT marathon, cyclo cross, route et CLM. IMPRESSIONNANT !!!
    Sans oublié qu’elle a tout juste fini ses études pour devenir dentiste l’année dernière, ce qui lui a permis de se consacrer pleinement à son sport pendant la saison 2015. Bonne pioche, elle a gagné sa 1ere coupe du monde de VTT XC cette année là.
    En plus, j’ai eu la chance de la rencontrer en 2014 quelques jours après sa 1ere victoire à la Cape Epic (course d’une semaine réputée pour être la plus dure du monde) associée à la suissesse Ariane Kleinhans. C’est une personne intelligente et agréable. Ca fait plaisir de voir des tops athlètes avec un tel état d’esprit !
    http://annikalangvad.dk/om

    répondre

Ajouter un commentaire