TOP

Savoir lire une carte en 3 étapes

Savoir lire une carte en 3 etapes

Savoir lire une carte en 3 étapes

pub

Une carte contient d’autres informations qu’un GPS pour organiser vos randonnées. Encore faut-il savoir lire une carte…

Pourquoi lire une carte à l’heure où les GPS sont de plus en plus compacts et faciles à utiliser? Une carte contient des informations pratiques pour préparer vos randonnées. Si vous préférez ne pas simplement suivre votre GPS et avoir une meilleure visualisation des lieux, penchez vous quelques minutes sur une carte. Les dénivellations y sont aussi beaucoup mieux représentées. Même si GoogleMaps vous permet aussi de choisir une vue en relief.

Lire une carte: les prérequis

Pour bien utiliser tout le potentiel de votre carte, il y a quelques connaissances de base à avoir et quelques bonnes habitudes à prendre:

  • La légende: lorsque vous lisez une carte, jetez un œil à sa légende. Appropriez-vous les codes et la signification des signes présents sur la carte.
  • L’échelle: l’échelle est évidemment très importante pour bien vous orienter. Elle vous permettra d’évaluer les distances et donc mieux identifier les lieux stratégiques (croisements, virages, villages) de votre parcours. Petit rappel: l’échelle de 1:50 000 signifie qu’un centimètre sur la carte correspond à 50 000 cm sur le terrain (soit 500m). En fonction de votre rythme, vous pourrez ainsi évaluer la distance parcourue pour bien vous situer sur la carte.
  • Le choix de la carte: les cartes sont pensées en fonction de leur utilité. Pour une sortie à pied ou à vélo, privilégiez une carte typographique. En effet, les cartes routières ne sont pas assez précises. Les cartes de références sont les cartes topographiques IGN. On vous conseille une échelle 1:25 000 si vous êtes à pied et 1:50 000 si vous êtes à vélo.
 Dernière chose à vérifier à l’achat de votre carte: assurez-vous que votre zone de promenade soit au centre de la carte. De cette manière si vous vous éloignez de votre itinéraire, vous ne risquez pas de sortir de la carte.

Ce que ça donne sur le terrain

Ca y est vous avez votre carte en main! L’échelle est adaptée à votre moyen de transport et vous avez défini votre itinéraire. Une fois en chemin, comment savoir dans quel sens avancer? Servez-vous de votre environnement. Les lieux-dits, les bâtiments, les carrefours. Identifiez-les sur votre carte.
Toujours perdu? Sortez votre boussole! Sur une carte, le nord est (sauf indication contraire) toujours en haut… pour peu que vous la teniez à l’endroit.
Et vous, vous savez lire une carte?

pub

Commentaires (2)

Ajouter un commentaire