TOP

L’électrique ne séduit pas que les cyclistes

Le monde automobile et le secteur cycliste se rejoignent en bien des points… Notamment sur le thème de la mobilité électrique et branchée!

L’électrique ne séduit pas que les cyclistes

pub

Le monde automobile et le secteur cycliste se rejoignent en bien des points… Notamment sur le thème de la mobilité électrique et branchée!

Les constructeurs automobiles attirés par l’électrique

Grand nombre de marques de voitures s’intéressent de près aux solutions «hybrides» et électriques. Les fabricants auto ne passent donc pas à côté du succès grandissant des vélos électriques. Pas étonnant quand on voit le taux de vente en croissance permanente et atteignant plus de 100 000 vélos vendus en 2015!
Opel avait déjà étudié la question en 2012 en lançant son vélo électrique « Opel Rad » avant de s’essayer aujourd’hui à la voiture hybride.

De l’électrique pour tout le monde

De nombreux cyclistes passent eux aussi aux VAE, en incorporant eux-mêmes les matériaux nécessaires pour rendre leur vélo «branché».
Finalement, le secteur du vélo n’est pas si loin de l’automobile! Ces types de véhicules aspirent tous deux à exploiter davantage leurs possibilités en termes de transport écologique.
Aujourd’hui, on constate que les utilisateurs de ces véhicules deviennent de plus en plus autodidactes: tout comme les amateurs de cylindrées aiment à réparer leur véhicule en fouillant sur des sites de pièces auto, les cyclistes font pareil en glanant des pièces de seconde main par exemple!

Les villes aussi intéressées par l’électrique

Et il n’y a pas que les concepteurs de voitures qui ont pris conscience de ce marché en expansion… Davantage de villes européennes s’outillent afin d’accueillir ces vélos de demain.

En Belgique, la ville de Namur vient de passer aux VAE en libre service et se place ainsi comme la première en Wallonie à fournir ce service!

La capitale parisienne, quant à elle, a mis en place un «plan vélo» ayant pour objectif de doubler la longueur des voies cyclables d’ici 2020. À cela s’ajoute un budget consacré à l’aide à l’achat des vélos électriques et autres deux roues.
Sans oublier le projet «d’autoroutes pour vélo» qui pourrait bien se concrétiser dans un futur… proche. Il faudra bien un petit coup de jus pour faire avancer la bécane!
Quoi qu’il en soit, que cela concerne la batterie de voiture ou de vélo électrique; la question de leur alimentation ou de leur recyclage persiste et reste à être améliorée…
Et vous, vous êtes convaincues par les véhicules électriques? Donnez-nous votre avis!

pub

Ajouter un commentaire