TOP

Nos conseils pour accompagner votre enfant à vélo à l’école

Nos conseils pour accompagner votre enfant à vélo à l’école

Nos conseils pour accompagner votre enfant à vélo à l’école

Emmenez votre enfant à vélo à l’école, ça s’organise! Vêtements, accessoires, règles de sécurité: nous avons pensé à tout pour vous aider. 

Des vêtements pour qu’il pédale sans transpirer ni être mouillé

À vélo, lorsqu’il fait beau, c’est un véritable plaisir… On peut faire du vélo à toutes les saisons, tant que les routes ne sont pas verglacées ou enneigées. Mais pour que pédaler reste un plaisir, même sous la pluie, le vent ou le froid, bien s’habiller est essentiel.
Quand votre enfant pédale (cela vaut aussi pour les mamans qui veulent arriver fraîches au bureau), la température de son corps monte progressivement. Quand il s’arrête, la température ressentie change et une fois entré en classe, où il fait bien chaud, il se met à transpirer! Alors, comment l’habiller pour qu’il ne tombe pas malade?
Mieux vaut que votre enfant porte plusieurs petites couches qu’une grosse étouffante. Enfilez-lui un maillot respirant (un vêtement technique) à même la peau, un pull et une veste imperméable, respirante et coupe-vent (évitez les K-WAY). S’il pleut, enfilez sur son pantalon ou ses collants un sur-pantalon imperméable. Prévoyez également 2 paires de chaussures (une pour le vélo, une pour l’école) car il n’y a rien de pire que d’avoir les pieds humides toute la journée! S’il pleut à verse, optez pour la paire de bottes en caoutchouc. Et pour garder sa petite tête bien au chaud et la protéger des courants d’air, il existe des sous-casques en textiles fins et thermo régulateurs. Assurez-vous toujours que sa tenue n’entrave ses mouvements, ni à vélo, ni dans la cour de récréation!
Pourquoi ne pas emporter des vêtements de rechange, dans le sac de selle de maman? Arrivés à l’école, vous pourrez toujours faire un tour aux toilettes avec votre enfant, pour changer son maillot de corps par un t-shirt ou une chemise plus à son goût!

Des vêtements et accessoires pour le protéger

  • Choisissez le bon vélo pour votre enfant: ni trop grand, ni trop petit et de bonne qualité! Les freins, roues, éclairages et autres équipements de son vélo doivent être irréprochables au niveau sécurité.
  • Le casque de vélo enfant est indispensable au même titre que la ceinture de sécurité en voiture! Veillez à ce qu’il soit de bonne qualité et à la bonne taille. Vérifiez toujours qu’il soit bien placé sur sa tête, avec la sangle bien serrée, au risque de n’être d’aucune utilité en cas de chute.
  • Parce ce que chuter est toujours un risque pour votre enfant, demandez-lui de porter des gants et un pantalon long, plutôt qu’un short ou une jupe.
Et pour rendre le port du casque plus fun, craquez pour les casques de vélo colorés et super stylés, qui transforment vos enfants en tigre, lion ou léopard!

Du matériel pour qu’il arrive à vélo à l’école… et à temps

Jamais à l’abri d’un pneu plat ou d’une crevaison, il serait embêtant d’arriver en retard à l’école pour cette raison. N’oubliez jamais, non jamais, votre kit outils avec une pompe à vélo. Les bombes anti crevaison ont déjà sauvé la vie de plusieurs pneus qui semblaient crevés…
Et le cartable? Sur le dos, le cartable pourrait déséquilibrer votre enfant ou toucher sa selle lorsqu’il pose le pied à terre! La meilleure formule est sans doute de bien sangler le cartable (allégé) sur votre porte-bagage ou le sien. Des systèmes très pratiques sont conçus aujourd’hui comme les sacoches-cartables pour vélos de la marque Ortlieb ou les très jolis Sacacycles. Si vous accompagnez plusieurs enfants à vélo à l’école, mieux vaut rassembler les cartables dans une petite remorque attachée à votre vélo.
Et pour éviter qu’il ne salisse ses fesses et son dos, investissez dans un bon garde-boue, ça commence sous les 10€!

Des règles de sécurité que votre enfant doit apprendre et respecter

  • Roulez toujours dans le sens de la circulation, sauf si vous empruntez une piste cyclable à contresens. Choisissez comment vous souhaitez accompagner votre enfant à vélo. Soit vous roulez derrière lui, pour le surveiller et le conseiller. Soit vous pédalez devant lui, pour anticiper le trafic. Bien que les trottoirs soient réservés aux piétons, votre enfant de moins de 8 ans peut y pédaler. Vous roulerez à côté de lui, mais sur la route. Si la zone semble dangereuse, il est recommandé de rouler momentanément sur le trottoir, quel que soit l’âge du cycliste.
  • Apprenez à votre enfant à être constamment attentif aux autres (même si vous l’êtes pour 2). Sensibilisez-le au fait que les dangers viennent surtout des autres usagers de la route: les voitures, les motos et les piétons.
  • Eduquez-le aux règles de base du Code de la route, telles que respecter les feux ou s’arrêter aux stops. Et pourquoi ne pas lui faire passer son permis cycliste?

Outre une bonne manière de le sensibiliser à l’environnement, aller à vélo à l’école favorise l’attention en classe de votre enfant et vous procure des moments privilégiés lorsque vous pédalez ensemble.
Et vous, vous emmenez vos enfants à l’école à vélo? N’oubliez pas de répondre à notre sondage du mois!

pub

Commentaires (2)

  • Avatar

    Bonjour, responsable de cours de conduite à vélo sur Genève, nous déconseillons d’être devant l’enfant dans le trafic, car en cas de chute de l’enfant, on ne peut pas faire grand chose. Et cette expérience peut être traumatisante pour l’enfant.

    répondre

Ajouter un commentaire