TOP

Vélo et allaitement maternel: ils ont tellement en commun!

Quel rapport entre la pratique du vélo comme moyen de transport et l’allaitement maternel? Aucun, pensez-vous. Et pourtant ils ont de multiples points communs.

Vélo et allaitement maternel: ils ont tellement en commun!

Quel rapport entre la pratique du vélo comme moyen de transport et l’allaitement maternel? Aucun, pensez-vous. Et pourtant ils ont de multiples points communs.
Merci à Victoria, notre contributrice, pour son témoignage de jeune maman qui allaite et passionnée de vélo! Pour elle, les deux ont plein de choses en commun, bien plus qu’on le pense!

  1. Pratique
    En ville, à vélo, on se transporte de porte à porte, plus vite qu’à pied, souvent plus vite qu’en voiture, sans se soucier des problèmes de stationnement ou des horaires des transports en commun.
    L’allaitement au sein aussi, c’est bien pratique. Le lait est toujours prêt, à la température parfaite, pas besoin de biberon, d’eau, de lait en poudre, de four à micro-ondes. Et en plus, la quantité et la composition s’adaptent aux besoins du bébé.
  2. Economique
    Quand un bébé pleure, on peut toujours essayer de le mettre au sein, il y a toutes les chances pour que ça le calme. Et de toutes les façons, ça ne coûte vraiment rien d’essayer. A raison de 16€ la boîte de 800g de lait en poudre, les économies réalisées sont rapidement conséquentes.
    Les économies que réalisent ceux qui utilisent le vélo au quotidien plutôt que la voiture sont tout aussi indiscutables.
  3. Bon pour la santé
    Mais les bienfaits du vélo et de l’allaitement ne s’arrêtent pas là! Ils ont aussi en commun d’être le meilleur choix pour la santé. La pratique quotidienne d’une activité sportive douce comme le vélo réduit les risques de maladie cardio-vasculaires et vous aide à garder la ligne.
    Quant au lait maternel, il est recommandé par les autorités sanitaires car il est le mieux adapté au bébé (jamais d’allergie par exemple) et contient des anticorps qui protègent contre beaucoup de maladies. L’allaitement a également de nombreux effets positifs pour les mamans (réduction du risque de certains cancers par exemple).
  4. Ecologique
    Economiques et bons pour la santé, le vélo et l’allaitement le sont aussi pour la collectivité. Chaque trajet pour lequel on substitue le vélo à un moyen de transport polluant permet de réduire la pollution émise. Et, le lait maternel ne produit de déchet ni dans son processus de fabrication ni de consommation.
  5. Geek
    Et pourtant, malgré tous les avantages énumérés, le vélo comme moyen de transport et l’allaitement maternel ne sont pas aussi répandus qu’ils mériteraient de l’être. Alors, nous qui les pratiquons, nous cherchons à les promouvoir. Nous avons nos sites internet et nos chroniqueurs spécialisés, certains plus militants que d’autres. On y trouve toutes les ressources possibles sous forme de conseils pour commencer et s’entraider: « Les solutions pour bien s’hydrater« , « Les tenues les plus adaptées« , « Comment réagissez-vous quand on vous dit…? »

    Aux yeux de beaucoup, actuellement, en France, c’est nouscelles qui choisissons le vélo au quotidien ou celles qui continuons d’allaiter après avoir repris le travail – qui passons pour des « cas », qui devons nous expliquer et même subir les remarques parfois intriguées, parfois admiratives, parfois franchement dégoutées de notre entourage. Face aux questions et commentaires, j’avais l’habitude de prendre le temps avec enthousiasme d’expliquer les différents avantages, mais dernièrement je me contente d’un seul argument, le principal à mes yeux:

  6. Que du plaisir
    Cela peut surprendre mais c’est la vérité: si je fais du vélo et si j’allaite, c’est d’abord, parce que j’aime ça! Doubler des voitures bloquées dans les embouteillages me rend euphorique, tracer un itinéraire pour aller à un nouvel endroit m’excite, sentir le vent contre mes jambes quand je pédale en jupe me fait planer, et le bien-être que me procurent les kilomètres justifie tout!
    Quant à l’allaitement, c’est tout aussi addictif, mais dans un autre registre: tendresse, douceur et plaisir partagé. Comment ne pas fondre de plaisir?

Et vous, vous avez trouvé d’autres points communs au vélo et à l’allaitement? Donnez votre avis!
Sources :
Allaitement : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère Ministère de la santé
Les bienfaits du vélo pour la santé: fubicy.org
 
Crédits Photo: nerissa’s ring et aronhalasz

pub

Commentaires (4)

  • Avatar

    Pier

    Bravo, en plus c’est vraiment bien écrit !

    répondre
  • Avatar

    GPM

    Intéressant point de vue que je partage à moitié car je suis mâle à l’aise avec l’allaitement. Et pour pouvoir allaiter en chemin, il faudrait mettre un lien vers un article qui explique quelle est la meilleure façon de transporter sa progéniture en vélo: remorque (laquelle ?), siège, biporteur…

    répondre
  • Avatar

    L.

    Bravo pour ce très bel article ! … qui donne plein d’idées aux futures mamans !
    Merci Victoria !:)

    répondre
  • Avatar

    Colette

    Haha ! Merci pour cette article ! tellement vrai « pour le plaisir »

    répondre

Ajouter un commentaire