TOP

Remèdes naturels pour petits maux de la cycliste

Les remèdes naturels, faciles à préparer chez soi, peuvent soulager certains maux. Si vous ressentez l'un de ces 7 bobos, découvrez vite comment y remédier!

Remèdes naturels pour petits maux de la cycliste

Les remèdes naturels sont faciles à préparer chez soi et peuvent vraiment soulager certains maux après une sortie vélo. Si vous ressentez l’un de ces 7 bobos, découvrez vite comment y remédier!

Les remèdes naturels pour soulager les maux

Laquelle d’entre-nous n’a jamais eu un bobo qui lui gâche une sortie à vélo, que ce soit avant, pendant ou après?
Voici un petit tour d’horizon de remèdes simples et efficaces, à base d’argile verte, d’huiles essentielles, de chlorure de magnésium ou d’hydrothérapie.

Chute à vélo

Pour soulager ou faire disparaitre rapidement les hématomes, pensez à l’Hélichryse Italienne de Corse. Peu connue, elle est pourtant plus puissante que l’arnica.
Si cette chute a provoqué une foulure/entorse légère (cheville, genou, poignet, doigt…), l’hydrothérapie sera d’un grand secours. Il suffit d’alterner des bains d’eau très chaude et d’eau très froide pendant 20 minutes par jour, pour revasculariser et soulager une articulation.
Si vous avez des plaies, vous pouvez les nettoyer avec du chlorure de magnésium, cela permet de stimuler le système immunitaire et d’accélérer la cicatrisation.

Piquée en VTT dans les sentiers

On peut se faire piquer par un insecte ou une ortie, se faire griffer par les ronces. La Lavande Aspic soulage immédiatement ces petits bobos et facilite la cicatrisation.

Inflammations et tendinites Elbow

Une mauvaise position à vélo provoque des douleurs ou des inflammations aux articulations, tendons et muscles. L’argile verte est une alliée précieuse, car elle « avale le mal ». Appliquée en cataplasme durant la nuit, elle soulage et soigne prodigieusement. Ses vertus sont nombreuses et reconnues.
Outre l’argile verte, la Gaulthérie Couchée et l’Eucalyptus Citronné donneront d’excellents résultats en traitement de fond des douleurs dues à une tendinite. Bien sûr, ces remèdes apaisent et peuvent parfois soigner mais cela ne remplace pas l’avis d’un médecin.

Peau irritée ou brûlée

Si votre peau tiraille, ou est irritée à cause d’un frottement appliquez généreusement l’argile verte en cataplasme ou bien des compresses de chlorure de magnésium.
Si après votre sortie vélo, vous rentrez avec un coup de soleil, appliquez du chlorure de magnésium avec des compresses sur la peau brûlée et le soulagement est immédiat.

Coup de froid avant ou après une sortie

Une gorge qui brûle horriblement au réveil après une cyclosportive? Quelques gouttes de Thym à Thujanol sur les ganglions gonflés, la douleur disparait instantanément et l’angine ne s’installera pas.
Un début de rhume? Le Tea Tree appliqué sur la gorge et/ou le long de la colonne vertébrale, vous aidera a tenir le coup si vous devez absolument enfourcher votre vélo. Quelques gouttes de chlorure de magnesium dans le nez bouché, vous permettront de respirer normalement.

Crampes

Le Lavandin Super, l’Estragon, la Gaulthérie Couchée et le Romarin à Camphre sont des huiles essentielles absolument redoutables contre les crampes. J’ai toujours un flacon de ce mélange avec moi en sortie.

Se prémunir des virus

Une goutte par jour de Ravintsara dans une cuillère de miel pendant l’automne-hiver, et vous passerez au travers des gastro et autres vilains microbes qui vous empêcheraient de pédaler.

Mes huiles essentiels en pratique

Il y aura toujours une huile essentielle pour vous soulager et vous soigner. Quelques gouttes suffisent, mélangées à un peu d’huile végétale. Il est donc facile d’en emporter avec soi, notamment pour les randonnées sur plusieurs jours.
Je vous recommande les livres de Danièle Festy: « Mes 15 huiles essentielles » et « Ma bible des huiles essentielles« .
Le site aroma-zone.com fournit des huiles de haute qualité et de nombreux accessoires réutilisables, pour composer vos mélanges et les emporter partout avec vous.
Le chlorure de magnésium s’achète en sachet à l’unité en pharmacie. Diluez un sachet dans un litre d’eau, la préparation est prête et se conserve plusieurs semaines au réfrigérateur.
Bien sûr, comme toutes bonnes choses, les huiles essentielles s’utilisent avec modération et précautions. Si vos douleurs ou symptômes persistent, n’hésitez pas à consulter un spécialiste!

Et vous mesdames, avez-vous d’autres remèdes naturels à nous faire partager?

pub

Ajouter un commentaire